Migration cloud : attention à l'intégration des données

Migration cloud : attention à l'intégration des données

Migration cloud : attention à l'intégration des données


La migration et la production de données dans le cloud redonnent vie aux éternels silos qui compliquent la vie des utilisateurs et des adminsitrateurs de systèmes. (CC BY-SA 3.0)


Les entreprises prêtent peu d'attention à l'intégration des données quand elles migrent vers le cloud, si bien qu'elles ne trouvent pas a posteriori la valeur métier attendue.

Aujourd’hui, les entreprises font deux critiques essentielles au moment où elles décident de migrer vers le cloud. D’abord, elles se plaignent d’avoir trop de décisions à prendre. Ensuite, le succès est rarement au rendez-vous quand la migration s’accompagne d’une intégration complexe des données. Mais, quel que soit le motif, la prise en compte insuffisante de l'intégration des données commence à causer de réels dégâts. Alors, qu’est-ce qui ne fonctionne pas ? Les entreprises ont tellement à faire qu'elles n’arrivent pas à penser à toutes les approches et à toutes les technologies auxquelles elles devraient penser. Si la sécurité, la gestion, le suivi et la gouvernance sont scrutés de près, l'intégration des données semble échapper à leur radar.

Une des conséquences de ce manque d’attention : il y a encore plus de silos de données, alors que tout le monde sait que les silos de données sont néfastes. Or, il semble que les entreprises reproduisent la même erreur en construisant aussi des silos de données dans le cloud public. En soi, les silos de données ne sont pas mauvais s'ils sont intégrés à d'autres silos de données. Cela signifie que quand un silo est mis à jour, les autres silos sont informés et peuvent immédiatement échanger des informations entre eux. Comme le répétait Oracle, il est important de disposer d’une « source unique de vérité » pour les données. Un enregistrement unique pour le client, l’inventaire, les ventes ou toutes autres informations sur lesquelles l’entreprise assure un suivi. Mais sans une stratégie et une technologie d'intégration des données, cette source unique de données est impossible. Les systèmes deviennent des îlots intrinsèques d'automatisation, peu importe qu'ils soient dans le cloud public ou non.

L'intégration de données reste essentielle



Et si le cloud améliore beaucoup de choses, il aggrave par contre l'intégration des données. En effet, quand une entreprise migre des applications et des données vers le cloud, puis de nouvelles applications et de nouvelles bases de données, elle ne pense probablement pas à l'intégration des données. Au bout du compte, elle pourra tirer beaucoup moins de valeur des systèmes qu’elle utilise, car ses données sont redondantes et désynchronisées. Les services IT devraient traiter les données comme une ressource cohérente unique pour tous les systèmes et toutes les plates-formes, cloud et non-cloud. En négligeant cet aspect, l’entreprise ne pourra pas trouver la valeur métier attendue.




{{titrenews}}

- Ce champ est obligatoire !  - Le nom doit contenir au moins 4 caractéres  
- L'adresse email n'est pas valide !  - Ce champ est obligatoire !  - Cette adresse email est trop court ! 

{{titrecontact}}

Téléphone

{{tel}}

Suivez-nous

Addresse

{{adress}}