Microsoft rejoint le standard OpenXR pour la réalité virtuelle et augmentée

Microsoft rejoint le standard OpenXR pour la réalité virtuelle et augmentée

Microsoft rejoint le standard OpenXR pour la réalité virtuelle et augmentée


L'industrie de la réalité virtuelle et augmentée continue d'avancer vers la création d'un standard commun. Elle a décroché une belle victoire cette semaine avec l'arrivée de Microsoft dans ses rangs.

Les grands acteurs de la réalité virtuelle et augmentée travaillent ensemble pour créer un standard commun au sein du projet OpenXR. Le projet est géré par le consortium Khronos Group, qui est aussi en charge des standards Vulkan (anciennement OpenGL), WebGL, glTF, etc. Une entreprise faisait cependant bande à part jusqu'ici : Microsoft. C'est désormais révolu, le créateur d'HoloLens ayant officiellement rejoint OpenXR le 2 novembre.

C'est une victoire de taille pour OpenXR, car l'écosystème Windows Mixed Reality est déjà d'une taille conséquente et aurait pu sévèrement limiter ses efforts de standardisation. Et ce d'autant plus que Windows reste le système d'exploitation de référence sur PC, et un passage obligatoire pour la réalité virtuelle aujourd'hui. La comparaison se fait naturellement avec la solution propriétaire de Microsoft pour le rendu 3D, DirectX, qui continue de dominer le marché aujourd'hui face à Vulkan.

TOUS RÉUNIS.. SAUF APPLE

L'objectif d'OpenXR est de permettre une compabilité simplifiée entre application, plate-forme logicielle et appareil de visualisation. En théorie cela bénéficie à la fois aux développeurs d'application, qui peuvent rendre leurs créations plus facilement compatibles avec toutes les solutions du marché, et les consommateurs qui sont moins limités dans leurs choix.

Microsoft rejoint le standard OpenXR pour la réalité virtuelle et augmentée

Avec Microsoft, tous les poids lourds du secteur de la réalité augmentée (AR) et la réalité virtuelle (VR) (réunis sous la formulation "XR" par le Khronos Group) sont autour de la table : Oculus, Google, Valve, Samsung, HTC, Nvidia, Qualcomm, ARM... Enfin, presque tous. Apple, qui intègre désormais des capacités de réalité augmentée dans ses smartphones, la joue encore solo pour le moment.




{{titrenews}}

- Ce champ est obligatoire !  - Le nom doit contenir au moins 4 caractéres  
- L'adresse email n'est pas valide !  - Ce champ est obligatoire !  - Cette adresse email est trop court ! 

{{titrecontact}}

Téléphone

{{tel}}

Suivez-nous

Addresse

{{adress}}