Google Chrome va bloquer les redirections abusives et d’autres pratiques malveillantes

Google Chrome va bloquer les redirections abusives et d’autres pratiques malveillantes

Google Chrome va bloquer les redirections abusives et d’autres pratiques malveillantes


Vous naviguez tranquillement sur le web, quand soudain : une nouvelle page s’ouvre. Vous êtes le 9999e visiteur, vous avez gagné un iPhone ! Dans d’autres cas, un message vous prévient que « votre ordinateur est infecté par X virus ». C’est bien évidemment totalement faux. Un tiers malveillant a simplement utilisé une technique qui permet de rediriger l’internaute vers une nouvelle page web via un iFrame. Google Chrome annonce que cette pratique, qui dégrade l’expérience, sera bientôt bloquée.

Google Chrome va bloquer les redirections abusives et d’autres pratiques malveillantes

À partir de la version 64 de Google Chrome, vous ne serez plus redirigé de manière intempestive. Si un tiers souhaite vous rediriger vers une page web, le navigateur vous indiquera qu’une redirection a été bloquée. Google Chrome va également bloquer d’autres pratiques qui dégradent l’expérience utilisateur. Parfois, quand vous cliquez sur un lien, la page que vous souhaitez atteindre s’ouvre dans un autre onglet – et l’onglet actif est remplacé par un contenu indésiré (publicité de mauvaise qualité, scam « Vous avez gagné un iPhone »…). Google Chrome va repérer ces techniques et les bloquer. Vous serez désormais redirigé vers la page souhaitée, les autres onglets seront bloqués.

La fin des expériences abusives sur Google Chrome



Google Chrome va bloquer d’autres pratiques malveillantes. Le navigateur a d’ailleurs dressé une liste des « expériences abusives » qui « ont pour objectif de tromper l’utilisateur ». Outre les « redirections automatiques sans intervention de l’internaute », Google Chrome cite les « annonces ou autres éléments qui… » :

  • sont semblables à des messages d’erreur envoyés par un système ou un site
  • simulent des messages, des boîtes de dialogue ou des notifications
  • décrivent des fonctionnalités inopérantes
  • incluent un faux bouton de fermeture qui déclenche un clic ou une redirection
  • redirigent lorsqu’on clique en dehors de la bordure visible de l’élément


Google Chrome bloquera ces éléments intempestifs à partir de la version 64 du navigateur. Une bonne nouvelle pour la navigation, sur le web et sur mobile !

Google Chrome va bloquer les redirections abusives et d’autres pratiques malveillantes




{{titrenews}}

- Ce champ est obligatoire !  - Le nom doit contenir au moins 4 caractéres  
- L'adresse email n'est pas valide !  - Ce champ est obligatoire !  - Cette adresse email est trop court ! 

{{titrecontact}}

Téléphone

{{tel}}

Suivez-nous

Addresse

{{adress}}