Apple avoue réduire la vitesse des iPhone 6 pour préserver l'autonomie

Apple avoue réduire la vitesse des iPhone 6 pour préserver l'autonomie

Apple avoue réduire la vitesse des iPhone 6 pour préserver l'autonomie


Limitation des performances sur les anciens iPhone : Apple explique pourquoi il limite la fréquence du processeur pour préserver l'autonomie.

Tout a commencé il y a dix jours par le message d’un utilisateur d’iPhone 6S sur Reddit à propos de la performance de son appareil et par les tests de John Poole, éditeur de Geekbench, qui a voulu en savoir plus, pour finir en soupçons d’obsolescence programmée selon lesquels Apple réduirait délibérément les performances des anciens iPhone pour stimuler les ventes de ses nouveaux appareils.

Dans un communiqué transmis hier au site TechCrunch, Apple fait la mise au point suivante :

« Notre souci est d’offrir la meilleure expérience possible à nos clients, à la fois sur les performances globales et sur la durée de vie de leurs appareils. La nature des batteries au lithium-ion n’est pas optimale pour répondre à des besoins soutenus en alimentation en cas de froid, de charge insuffisante ou d’âge de la batterie, entraînant parfois une extinction soudaine de l'appareil pour protéger les composants électroniques.

Une précision bienvenue



L’an dernier, l'iPhone 6, l'iPhone 6S et l'iPhone SE ont été dotés d’une fonction qui permet de limiter les pics quand c’est nécessaire et éviter ainsi que l'appareil ne s'éteigne de manière inattendue dans les conditions décrites ci-dessus. Cette fonctionnalité est également disponible sous iOS 11.2 livré avec l'iPhone 7, et d'autres produits devraient en bénéficier à l'avenir ».

La précision apportée par Apple est importante. Tout le monde ne sait peut-être pas que les batteries des iPhone, iPad et autres appareils portables se dégradent avec le temps, à cause de la chaleur et du vieillissement des composants. Cela signifie qu'une batterie plus âgée est moins performante pour répondre aux demandes de traitement d'un périphérique. Sur l’iPhone, cela peut provoquer l'arrêt brutal de l'appareil. Pour y remédier, Apple a inclus l’an dernier dans une mise à jour d’iOS des fonctions de gestion de l'alimentation afin de mieux gérer ces pics de traitement. Deux options sont possibles : soit elle limite la consommation d'énergie de la batterie soit elle répartit les demandes d’énergie sur plusieurs cycles.

Un problème technologique en faut



Comme le souligne TechCrunch, le problème vient des batteries au lithium-ion, et la fonction de gestion de l'alimentation ajoutée par Apple a pour but de prolonger la vie de l’appareil, et non de la raccourcir. Si Apple essayait vraiment de limiter les performances de ses iPhone pour forcer la vente de nouveaux appareils, l'entreprise s’exposerait à des ennuis juridiques très problématiques.




{{titrenews}}

- Ce champ est obligatoire !  - Le nom doit contenir au moins 4 caractéres  
- L'adresse email n'est pas valide !  - Ce champ est obligatoire !  - Cette adresse email est trop court ! 

{{titrecontact}}

Téléphone

{{tel}}

Suivez-nous

Addresse

{{adress}}